Pourquoi nous craignons secrètement les idées créatives

Home/Actualités/Pourquoi nous craignons secrètement les idées créatives

Pourquoi nous craignons secrètement les idées créatives

Pourquoi les idées créatives sont souvent rejetées au profit du conformisme et de l’uniformité.

Cet article est une traduction/adaptation française de l’article Why people secretly fear creative ideas publié sur le site PsyBlog le 7 décembre 2011 (trad. Kyung-Nan Jaumin).

La société valorise-t-elle vraiment la créativité ? Les gens disent vouloir plus de personnes créatives, plus d’idées et de solutions créatives, mais le veulent-ils vraiment?

D’abord, les enseignants n’aiment généralement pas les élèves créatifs. D’après une étude, les instituteurs d’école primaire appréciaient moins les élèves les plus créatifs (Westby & Dawson, 1995). Ce n’est pas un résultat isolé en éducation mais probablement une conséquence du fait que les enfants créatifs sont généralement plus turbulents ; naturellement : ils n’aiment pas suivre les règles.

A ce que l’on dit de la créativité dans le monde des affaires, de l’entreprise et le monde académique, il existe des preuves qu’elle est implicitement découragée dans ces domaines également. Malgré le fait que les dirigeants des organisations disent vouloir des idées créatives, certaines preuves suggèrent que la créativité est rejetée en faveur de la conformité et de l’uniformité (Staw, 1995, cité dans Mueller et al., 2011).

Un biais inconscient contre la créativité

Une étude récente a testé l’idée selon laquelle il y aurait une différence entre ce que les gens disent de la créativité et ce qu’ils en pensent inconsciemment (Mueller et al., 2011).

Les chercheurs ont utilisé des tests qui évaluent d’habitude le racisme conscient et inconscient. Tout le monde sait

[NdT : consciemment] que le racisme est mauvais, mais des psychologues ont montré que nous pouvons cependant mesurer le racisme caché ou inconscient chez certaines personnes en utilisant ce test. Ici, ce type de test a été utilisé pour mesurer un biais caché ou inconscient contre la créativité.

Dans deux expériences, Mueller et ses collègues ont montré que, lorsque les gens étaient incertains :

  • ils avaient plus tendance à avoir des pensées négatives à propos des idées créatives
  • et trouvaient plus difficile de reconnaitre des idées créatives.

Cela soutient l’idée selon laquelle les gens n’aiment pas les idées créatives parce qu’elles tendent à augmenter l’incertitude. Le raisonnement est le suivant : nous savons comment faire les choses que nous avons déjà faites auparavant, mais les choses nouvelles sont mystérieuses. Comment allons-nous arriver à les faire? Est-ce faisable ? Qu’est-ce qui pourrait ne pas fonctionner ? Et ainsi de suite.

Les gens n’aiment pas l’incertitude ; il s’agit d’un état désagréable auquel nous essayons généralement d’échapper. Malheureusement, la créativité requiert de l’incertitude par définition, parce que nous essayons de faire quelque chose qui n’a jamais été fait auparavant.

Les gens gèrent cet écart en disant : « La créativité, c’est bien : nous en voulons plus ! » mais en rejetant en réalité les idées créatives arguant qu’elles sont irréalisables.

En outre, plus les gens se sentent incertains, plus il leur est difficile de reconnaître une idée vraiment créative. Dès lors, en tant que société, nous finissons par enfouir notre tête dans le sable et à continuer à faire la même chose encore et encore, juste pour éviter de ressentir cette incertitude.

Nous devrions plutôt nous accueillir l’incertitude parce que c’est seulement quand nous doutons que nous pouvons être certains d’explorer de nouvelles contrées.

Références des articles scientifiques originaux :

  • Mueller, J. S., Melwani, S., & Goncalo, J. A. (2012). The bias against creativity: Why people desire but reject creative ideas. Psychological Science, 23(1), 13-17. [lien]
  • Westby, E. L., & Dawson, V. L. (1995). Creativity: Asset or burden in the classroom? Creativity Research Journal, 8(1), 1-10. [lien]
By |09/02/2012|Categories: Actualités|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.