Une étude suggère une différence de genre dans le harcèlement homophobe

Home/Actualités/Une étude suggère une différence de genre dans le harcèlement homophobe

Une étude suggère une différence de genre dans le harcèlement homophobe

Cet article est une traduction/adaptation française de l’article Study suggests gender gap around homophobic bullying publié sur le site PsyPost le 2 mai 2012 (trad. Kyung-Nan Jaumin).

Une nouvelle étude publiée dans Educational and Psychological Measurement (une revue publiée par SAGE)  a montré qu’en matière de harcèlement homophobe, il pourrait exister un écart entre les genres.

Alors que les victimes de sexe masculin sont plus susceptibles d’être harcelées par des homophobes masculins, les victimes de sexe féminin sont harcelées de manière équivalente par les hommes et les femmes. En outre, les personnes interrogées dans le cadre de la recherche ont rapporté entendre peu de remarques verbales homophobes envers les hommes homosexuels en comparaison à d’autres formes non verbales de harcèlement homophobe.

« Une explication peut être que les formes verbales d’agression homophobe envers les hommes (soi-disant) gays … sont les plus fréquentes et, par conséquent, peuvent être perçues comme « normales » », écrit l’auteur Gabriele Prati.

Sur la base d’une enquête réalisée auprès de 863 étudiants, Prati a récolté des données auprès de harceleurs d’étudiants perçus comme lesbiennes, gays, bisexuels ou transsexuels (LGBT), de témoins d’incidents de harcèlements homophobes, et de victimes. 10 % des étudiants interrogés ont été considérés comme harceleurs homophobes parce qu’ils ont déclaré s’engager dans des comportements d’intimidation basés sur des préjugés sexuels au moins une fois par semaine. 3,5 % des étudiants ont été considérés comme victimes de harcèlements homophobes parce qu’ils étaient harcelés par des harceleurs homophobes au moins une fois par semaine.

L’étude a également permis de créer un nouvel outil : l’Homophobic Bullying Scale. Cette échelle enregistre et mesure toutes les formes d’intimidation motivées par l’homophobie au-delà des simples injures traditionnelles. L’Homophobic Bullying Scale inclut l’intimidation physique, la destruction de biens, le harcèlement sexuel, le cyber-harcèlement et l’intimidation relationnelle, comme la propagation de rumeurs et l’ignorance silencieuse.

Le chercheur a montré que les précédents outils qui mesuraient les incidents d’harcèlement en général ne pouvaient pas capturer les nuances de l’homophobie en particulier.

« L’utilisation de mesures non spécifiquement conçues pour les harcèlements homophobes pourrait amener à les sous-estimer », écrit Prati. « Les items de l’Homophobic Bullying Scale ont été créés pour mesurer les comportements de harcèlement des élèves du lycée motivés par l’homophobie, y compris le harcèlement verbal ».

Référence de l’article scientifique original :

  • Prati, G. (in press). Development and psychometric properties of the Homophobic Bullying Scale. Educational and Psychological Measurement.
    [lien]
By |01/06/2012|Categories: Actualités|0 Comments

Share This Story, Choose Your Platform!

About the Author:

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.